Art et mémoire : lire l’humain dans un monde inhumain


25-26 mars 2017

Un week-end de stage du GFEN-Languedoc-Roussillon, autour de la visite du Mémorial du camp de Rivesaltes, animée sous la forme d’un atelier de création : qu’est-ce qui est humain dans un monde devenu inhumain ?
Comment rester vivant, rester et grandir humain dans un monde qui nous effraie, nous décourage et menace de nous
déshumaniser ?

« L’art est donné pour nous empêcher de mourir de la vérité» (Nietzsche)

Des pratiques de création pour comprendre et pour apprendre :
Poursuivre notre exploration des liens entre écriture, image et production de pensée, création collective et transmission, en inscrivant notre temps d’atelier public au Mémorial, dans un musée de mémoire et d’histoire, chargé d’une émotion particulière mais aussi porteur de ces questions qui nous travaillent au présent : la question de l’étranger, de l’autre, et de notre altérité intérieure, celle de l’exil et des frontières celle des langues et de la langue.

Prendre le temps de regarder ce qu’on a expérimenté et où on veut aller, ensemble, mutualisation des projets, des désirs de
chacun, comment travailler entre nous …

Production des traces collectives de la réflexion que l’expérience aura engagée, essai de mise en perspective historique et théorique.

Programme détaillé, contacts, participation aux frais dans le tract à télécharger.

 

Télécharger (PDF, 510KB)

tractMarsRivesaltes-red.pdf (38 téléchargements)