Rencontres fondatrices, Nohèdes 2011


  LES LABOS DE BABEL : la fondation.

Nés au croisement de plusieurs mouvements d’éducation nouvelle et d’éducation populaire et des sciences du langage et de la complexité, les Labos de Babel se reconnaissent dans un projet collectif d’émancipation solidaire.

Le Labo des Labos, un laboratoire trans-associatif où se travaille l’invention de la civilisation dans laquelle nous souhaitons vivre.

Un autre imaginaire est possible : notre mondialité_ !

les premières rencontres internationales des Labos de Babel ont eu lieu du 9 au 11 juillet 2011 à NOHÈDES (66500 – Pyrénées Orientales) en partenariat avec la Réserve Naturelle de Nohèdes, le restaurant « la Solana », la commune de Nohèdes, le GFEN 66, Peuple et Culture, les CEMEA L-R, la Obra, l’association CONFORTE.

Tous créateurs Tous chercheurs Tous capables

Au programme : 9, 10, 11 juillet (le 8, préparation ouverte à tous)

Trois chantiers :

Sciences, Arts, Langues : où vivre pour nous-mêmes la recherche, la création, pour mieux comprendre notre langage, nous apprendre à aimer nos langues et à aimer notre pensée.

Deux fils rouges

- Expérimentation, échange et production d’outils : situations-types, jeux, démarches, créations collectives

- Instituer le Labo des Labos : créer l’association, formuler collectivement les statuts, la charte, les orientations (atelier permanent de collecte d’écrits et Assemblée Générale Instituante)

Le multilinguisme, une révolution culturelle ? Sortir des systèmes de domination et de confiscation. Oser l’enchantement des langues pour produire de la connaissance et de la puissance d’action.

Un défi

Mettre en lien des projets qui transgressent les frontières des langues, des pays, des disciplines, des âges, des cultures de mouvements, pour produire ensemble les concepts et les outils de pratiques éducatives d’égalité. Un paradigme méthodologique inspiré par une Éducation Nouvelle populaire, émancipatrice et conscientisante : vie coopérative, action et analyse réflexive de l’action (ateliers de création, écriture de l’expérience, auto-socio-construction de savoirs, …)

 

Citations de maîtres à “penser par soi même” ?

« vivre la vie, et sa propre vie, dans l’élévation constante vers le plus noble et le plus exigeant, et donc vers le plus épanouissant. Ce qui revient à vivre sa vie, et la vie, dans toute l’ampleur du poétique » Manifeste pour les produits de haute nécessité

« Quand un système n’est pas capable de traiter ses problèmes vitaux, soit il se désintègre, soit il produit un métasystème plus riche, capable de le traiter : il se métamorphose_ » Edgar Morin , Le Monde du 13/06/09

« Le mot ou signe que l’homme utilise est l’homme-même… Ainsi mon langage est la somme totale de moi-même ; car l’homme est la pensée… les hommes et les mots s’éduquent mutuellement_ » Charles Sanders Peirce.

Télécharger le tract d’invitation en français

Télécharger (PDF, 549KB)

Télécharger le tract d’invitation en russe

Télécharger (PDF, 5.37MB)

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer