Le mémory du Kaléidoglotte


Excellente manière d’entrer dans la lecture par la familiarisation avec une diversité de langues, favorisant une approche esthétique des normes linguistiques, premier stade de la connaissance, et par la comparaison, première opération de la pensée.

Pour tous, à partir de 4 ans.

Composition du jeu :

28 paires de cartes identiques (premier niveau de jeu).

Éventuellement, 28 cartes complémentaires, repérables à leur dos, qui diffère de celui du jeu de base (deuxième niveau de jeu).

­ Un tableau d’identification des langues.

Des règles de jeux.

Des extensions peuvent être créées ou acquises au fur et à mesure des progrès des joueurs.

Objectif :

Apprendre à reconnaître aisément, au premier coup d’œil, les 24 langues représentées sur les cartes par un même texte dans ses différentes traductions : un, éventuellement deux, courts fragments du chapitre XXI du petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry.

Règles :

Le premier jeu, niveau 1, permet de jouer à plusieurs jeux classiques, où il s’agit pour les joueurs d’apparier deux cartes identiques. Nous vous en proposons ici quatre parmi les plus populaires.

Le niveau 2 présente une variante des premiers. Les deux cartes représentant une même langue ne sont pas identiques mais complémentaires, ce qui corse un peu le jeu d’observation.

– Jeu de la bataille (ou jeu des paires)

2 à 6 joueurs

De deux à 5 : on joue avec une pioche. Distribuer 8 cartes par personne (7 à 4, 6 à 5) et poser le reste à l’envers sur la table. C’est la pioche. Un premier joueur pose une carte sur la table. Si l’autre possède la deuxième carte, il fait la paire et joue à son tour. S’il ne l’a pas, il pioche, et l’autre rejoue. Ainsi de suite jusqu’à épuisement des cartes.

Un premier joueur pose une carte sur la table. Celui ou celle qui a en main la carte qui fait la paire la pose à côté de l’autre, remporte le pli (la paire), et joue à son tour. Si personne ne l’a en main, le second pioche, puis le troisième, et ainsi de suite jusqu’au premier qui, si personne n’a fait la paire, reprend sa carte et rejoue.

À 6, toutes les cartes sont distribuées. Pas besoin de pioche.

– Jeu du Mistigri

3 à 5 joueurs

Pour 3 joueurs, prendre 14 paires de cartes (9 cartes par joueur). Pour 4 joueurs, prendre 19 paires de cartes (9 cartes par joueur). Pour 5 joueurs, prendre 23 paires de cartes (9 cartes par joueur).

Bien battre les cartes. Ôter l’une des cartes du jeu et l’exposer. Une paire se trouve ainsi dépariée. La carte restée seule est le Mistigri. Le jeu consiste à ne pas avoir le Mistigri en main à la fin de la partie. Distribuer 9 (ou 11) cartes par joueur. On tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.

Un premier joueur distribue les cartes.

Chacun commence par exposer les paires qu’il a pu faire dans son jeu de départ.

Le deuxième joueur présente alors le dos de ses cartes au troisième. Celui-ci tire une carte au sort et voit si la carte ainsi pêchée lui permet de réaliser une nouvelle paire, qu’il expose. Ainsi de suite jusqu’à épuisement des cartes.

– Jeu du mémory.

À partir de 2 joueurs

Les cartes sont étalées retournées sur la table. Chaque joueur à son tour en retourne deux en veillant à ne pas les déplacer, et laisse le temps aux autres joueurs de bien les voir. S’il s’agit d’une paire, il la remporte et tente à nouveau sa chance. Sinon, il repose les deux cartes à leur place initiale et le joueur suivant prend son tour. Le jeu consiste à mémoriser les emplacements des cartes déjà retournées pour faire des paires au fur et à mesure de la partie.

Le jeu, la règle, le tableau des langues, et des boîtes cadeaux pour les prototypes de Noël 2018.

http://labosdebabel.org/memory-du-kaleidoglotte—jeu-de-base-a-telecharger/(ouvre un nouvel onglet)