Colloque Populaire de l’anthropoglossophilie


 

Quelle intelligence, une langue !

I asked my learners why we should learn our mother tongue, and they said, when our language would be known internationally, they think we would be recognized and so they would like their culture not to be forgotten by their children, because it seems to be forgotten since the children speak mostly Kiswahili and English so they recommended mother language to be encouraged. Faustina Wambui, “Motherly Concern”, Nairobi, Kenya.

Vendredi, les « anthropoglossophiles » exposent la Fête de toutes les langues, étrangères et maternelles. Exposition ouverte jusqu’à 17h pour les scolaires, pour tous jusqu’à 21h, tout le week-end pour les participants du colloque.

Vendredi 18h : Ouverture du colloque avec une Controverse scientifique publique : “Quel besoin avons-nous des langues des autres ?”

Samedi et dimanche : un colloque « populaire » se donne le défi d’une production collective de quelques-unes des idées neuves dont nos langues ont besoin pour vivre, s’épanouir, se partager et nous aider à penser un monde polyglotte et multiculturel.

Lire, écrire, dire, faire ensemble la théorie de nos inventions pratiques, actuelles et à venir. Avec les outils de l’Éducation Nouvelle et du «Tous capables» : ateliers de création multilingues, ateliers de création-recherche, démarche-Sosie, cercle de culture, lecture-colloque…

Invités Brahim Azaoui, professeur d’anglais, Casnav, Marion Bohy-Bunel, CEMEA, Lluc Bonet, formateur IUFM, enseignement bilingue et plurilinguisme, Joëlle Cordesse, professeur d’anglais, GFEN, Michel Ducom et Anny Gleyroux, secteur Poésie-Ecriture du GFEN, Michel Huber, professeur d’histoire, Institut Henri Wallon du GFEN, enseignant-chercheur à l’ENESAD, Christian Lagarde, sociolinguiste, Université de Perpignan, Silvia Maria Manfredi, Institut Paulo Freire d’Italie, Angel Marzo, Institut Paulo Freire d’Espagne, les classes anthropoglossophiles de Perpignan, et tous les autres…

Télécharger (PDF, 774KB)

vendredi 4 mai 2007 par labodebabel

Pages 1 et 4 (extérieur)

PDF – 773.6 ko

Pages 2 et 3 (intérieur)

PDF – 104.9 ko